Article

Faut-il toujours ordonner le convenable et interdire le blâmable ou nous occuper de nous même !

Question

Comment pouvons-nous réfuter, avec des preuves solides et définitives, ceux qui citent le verset (interprétation du sens) : “Ô vous qui croyez ! Occupez vous de vous-mêmes” quand on leur ordonne de faire ce qui est bien et qu’on leur dit de ne pas faire ce qui est mal ?

Loué soit Allah.

Ce verset de Soorat al-Maaa’idah est mal compris par certains. Ils pensent que cela signifie qu’il n’est pas obligatoire d’enjoindre ce qui est bien et d’interdire ce qui est mal, et ils le citent parfois à ceux qui leur enjoignent de faire quelque chose de bien ou leur disent de ne pas faire quelque chose de mal.

Dans son commentaire sur le verset (interprétation du sens) :

. Ô les croyants! Vous êtes responsables de vous-mêmes(34)! Celui qui s’égare ne vous nuira point si vous avez pris la bonne voie. C’est Vers Allah que vous retournerez tous; alors Il vous informera de ce que vous faisiez.

[al-Maaa’idah 5:105]

Le savant Muhammad al-Ameen al-Shanqeeti a dit :

L’ignorant peut imaginer, d’après le sens apparent de ce verset, qu’il n’est pas obligatoire d’ordonner ce qui est bon et d’interdire ce qui est mauvais, mais le même aayah indique aussi que si une personne fait de son mieux (pour ordonner ce qui est bon et interdire ce qui est mauvais), et qu’il n’y a aucune réponse, alors c’est à cela que ce verset fait référence. C’est là qu’Allah dit : “Si vous suivez la bonne direction”, parce que celui qui n’enjoint pas ce qui est bon ne suit pas la bonne direction. Parmi ceux qui l’ont dit, on peut citer Hudhayfah et Sa’eed ibn al-Musayyib, cités par al-Aloosi dans son Tafseer, Ibn Jareer, cité par al-Qurtubi dans Sa’eed ibn al-Musayyib et Abu’Ubayd al-Qaasim ibn Salaam. Ibn Jareer a également cité quelque chose de similaire d’un groupe de Sahaabah comprenant Ibn’Umar et Ibn Mas’ood.

Certains savants ont dit que “si vous suivez la bonne direction” signifie si vous leur dites mais qu’ils n’écoutent pas ; et certains d’entre eux ont dit que l’enjoindre ce qui est bon est inclus dans le sens de la direction dans ce verset. C’est très clair pour toute personne juste.

Une autre preuve que celui qui n’enjoint pas ce qui est bon ne suit pas la vraie direction est le fait qu’Allah jure qu’une telle personne est perdue, comme Il dit (interprétation de la signification) :

1.Par le Temps!

2. L’homme est certes, en perdition,

3. sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance.

[c.-à-d. s’ordonner mutuellement d’accomplir toutes sortes de bonnes actions (Al-Ma’roof) qu’Allah a ordonné, et de s’abstenir de toutes sortes de péchés et de mauvaises actions (Al-Munkar) qu’Allah a interdits], et se recommander mutuellement à la patience (pour les souffrances, les dommages et les blessures qu’on peut rencontrer dans la Cause d’Allah pendant la prédication de Sa religion du Monothéisme ou Jihad islamique) “.

[al-‘Asr 103:1-3]

La vérité est qu’il est obligatoire d’ordonner ce qui est bien et d’interdire ce qui est mal, et une fois qu’il a fait son devoir, celui qui ordonne le bien ne peut être blessé par l’égarement de ceux qui se sont égarés. Ceci est indiqué par plusieurs versets tels que (interprétation du sens) :

Et craignez une calamité qui n’affligera pas exclusivement les injustes d’entre vous. Et sachez qu’Allah est dur en punition.

[al-Anfaal 8:25]

et les ahaadeeth qui indiquent que si les gens n’enjoignent pas ce qui est bien et interdisent ce qui est mal, alors Allah les inclura dans Sa punition. Par exemple :

Il a été raconté qu’Abu Bakr al-Siddeeq (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : “Ô peuple, vous récitez ce verset (interprétation du sens) :

Ô les croyants! Vous êtes responsables de vous-mêmes! Celui qui s’égare ne vous nuira point si vous avez pris la bonne voie. C’est Vers Allah que vous retournerez tous; alors Il vous informera de ce que vous faisiez.

Mais j’entendis le Messager d’Allah (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) dire : “Si le peuple voit un malfaiteur et ne le prend pas par la main[pour mettre un terme à son mal], Allah les punira tous.” Raconté par Abu Dawood, 4338 ; al-Tirmidhi, 2168 ; et al-Nasaa’i – avec un saheeh isnaad. Également classé saheeh par al-Albaani dans Saheeh al-Tirmidhi, no 2448.

D’Adwa’ al-Bayaan, 2/169.

Et Allaah sait ce qu’il faut faire.

Laisser un commentaire