Article

Iblees incite Adam ! !!!!

 « Ô Adam, habite le Paradis, toi et ton épouse; et mangez en vous deux, à votre guise; et n’approchez pas l’arbre que voici; sinon, vous seriez du nombre des injustes. » (7;19)

Ibn Katheer déclare : Quand Allah a admis Adam et Ève au Paradis, Il leur a permis de manger de tous ses fruits sauf ceux d’un certain arbre, dont l’espèce était un sujet de différence parmi les exégètes du Coran. Certains croient qu’il s’agissait d’un cep de vigne, d’autres soutiennent qu’il s’agissait d’un palmier, et d’autres encore suggèrent des espèces différentes. Allah n’a pas précisé son genre dans le Coran, car il ne nous sera d’aucune utilité de le savoir. Iblees, le maudit enviaient Adam et Ève et réussissaient à utiliser des stratagèmes et des astuces pour les dépouiller de la grâce et de la bonne tenue. Allah dit :

Puis le Diable, afin de leur rendre visible ce qui leur était caché -leurs nudités -leur chuchota, disant: « Votre Seigneur ne vous a interdit cet arbre que pour vous empêcher de devenir des Anges ou d’être immortels. »

Et il leur jura: « Vraiment, je suis pour vous deux un bon conseiller. » (7;20-21)

Puis le Diable le tenta en disant: « Ô Adam, t’indiquerai-je l’arbre de l’éternité et un royaume impérissable ? » (20;120)

L’arbre de l’éternité mentionné ci-dessus est peut-être celui qui est mentionné par Ahmad Ibn Hanbal qui a rapporté sur l’autorité d’Abou Houraïrah que le prophète a dit

: ” Au Paradis, il y a un arbre qu’on peut longer à son ombre pendant cent ans sans atteindre sa fin.

[…] C’est l’arbre de l’éternité “.

Le Péché d’Adam et Son Repentir

Allah a dit :

Alors il les fit tomber par tromperie. Puis, lorsqu’ils eurent goûté de l’arbre, leurs nudités leur devinrent visibles; et ils commencèrent tous deux à y attacher des feuilles du Paradis. Et leur Seigneur les appela: « Ne vous avais-Je pas interdit cet arbre ? Et ne vous avais-Je pas dit que le Diable était pour vous un ennemi déclaré ? » (7:22)

Allah a aussi dit :

: Tous deux (Adam et Eve) en mangèrent. Alors leur apparut leur nudité. Ils se mirent à se couvrir avec des feuilles du paradis. Adam désobéit ainsi à son Seigneur et il s’égara.(20: 121)

Ibn Katheer déclare : Quand Adam et Ève habitaient au Paradis, ils mangeaient abondamment de la nourriture qu’ils voulaient.

Quand ils mangeaient de l’arbre défendu, ils étaient privés de l’habit dont ils avaient d’abord été dotés et furent envoyés sur terre. Les érudits musulmans diffèrent sur l’endroit précis où ils sont arrivés pour la première fois et la durée de leur séjour au Paradis. Ils diffèrent aussi quant à savoir si Adam et Ève ont eu des enfants au Paradis ou non ? Pourtant, Allah sait ce qu’il y a de mieux.

On dit qu’Eve a été la première à manger de l’arbre défendu et qu’elle a convaincu Adam d’en manger. Allah sait ce qu’il faut faire. Il a été rapporté dans Saheeh Al-Bukhari sur l’autorité d’Abu Hurairah que le prophète a dit :

“Si ce n’était pas pour les enfants d’Israël (qui ont reçu l’ordre de ne pas stocker de la viande, mais ils l’ont fait), la viande ne se décomposerait jamais, et si ce n’était pas pour Eve, une femme ne trahirait jamais son mari”. Quant à la parole d’Allah, “ils commencèrent à coudre ensemble, pour se couvrir, des feuilles du Jardin”,

Ath-Thauri rapporte qu’Ibn Abbaas indique : Les feuilles mentionnées ci-dessus sont les feuilles du figuier. Ibn Katheer observe que ce dicton semble être rapporté après les gens du Livre. Pourtant, il croit que le sens du verset est plus profond que cela. Cependant, Allah sait ce qu’il y a de mieux.

Allah dit :

Peu de temps après, Satan les fit glisser de là et les fit sortir du lieu où ils étaient. Et Nous dîmes: « Descendez (du Paradis); ennemis les uns des autres. Et pour vous il y aura une demeure sur la terre, et un usufruit pour un temps. (2:36)

Il signifie qu’ils ont été privés de la demeure du repos et de la félicité et qu’ils ont dû descendre sur la terre qui est la demeure du labeur et du chagrin. C’était le résultat de ce que Satan leur murmurait et les incitait à faire. Al-Hafizh Ibn’Asaakir rapporte sur l’autorité d’Ubayy Ibn Ka’b que le Messager d’Allah a dit :

“Votre père Adam était aussi grand que le haut palmier de 60 coudées de hauteur, son corps était poilu, et ses parties intimes étaient entièrement couvertes de poils. Quand il pécha au Paradis, ses parties intimes devinrent visibles et il quitta le Paradis. Il trouva alors sur son chemin un arbre qui le tenait par le front et Allah l’appela:’As-tu quitté le paradis pour fuir loin de moi, Adam?”Non,” répondit Adam,’mais à cause de ma honte devant Toi, mon Seigneur, à cause de ce que j’ai commis.””

…Et leur Seigneur les appela: « Ne vous avais-Je pas interdit cet arbre ? Et ne vous avais-Je pas dit que le Diable était pour vous un ennemi déclaré ? »Tous deux dirent: « Ô notre Seigneur, nous avons fait du tort à nous-mêmes. Et si Tu ne nous pardonnes pas et ne nous fais pas miséricorde, nous serons très certainement du nombre des perdants. »(7;22-23)

C’était une confession de péché et une repentance explicite à Allah dans l’humilité et la soumission. Cette tradition est devenue une tradition qui conduit les enfants d’Adam à leur bien dans ce monde et dans l’au-delà. Allah dit :

Descendez, dit [Allah], vous serez ennemis les uns des autres. Et il y aura pour vous sur terre séjour et jouissance, pour un temps. » (7:24)

Le discours s’adresse ici à Adam, Eve et Iblees, à qui il a été ordonné de descendre du Paradis en tant qu’adversaires qui devraient toujours être en combat les uns contre les autres.

Allah dit :

“Puis Adam reçut de son Seigneur des paroles, et Allah agréa son repentir car c’est Lui certes, le Repentant, le Miséricordieux.”(2:37)

Sa’eed Ibn Jubair et d’autres prétendent que ces paroles sont celles d’Adam quand il s’est repenti à Allah.

“Ils dirent Ô notre Seigneur, nous avons fait du tort à nous-mêmes. Et si Tu ne nous pardonnes pas et ne nous fais pas miséricorde, nous serons très certainement du nombre des perdants” 7:23]

Ibn Katheer commente : Ce verset est semblable à un autre dans lequel Allah dit :

Adam désobéit ainsi à son Seigneur et il s’égara Son Seigneur l’a ensuite élu, agréé son repentir et l’a guidé“[20:121-122]

Al Hakim rapporte dans son Mustadrak qu’Ibn’Abbaas mentionne,

Adam dit,’O Seigneur ! Ne m’as-tu pas créé de tes mains ? On lui répondit : “Oui. Il poursuivit : “Ne m’as-tu pas insufflé la vie de ton Esprit ?” On lui répondit : “Oui.” Et quand j’ai éternué, tu as dit : Yarhamukum Allah (qu’Allah ait pitié de toi) et que ta miséricorde précède ta colère ? On lui répondit : “Oui.” Et tu m’as destiné à faire ceci ? lui répondit-on : “Oui.” (Adam poursuivit,) “Vais-je retourner au Paradis si je me repens ? On lui répondit : “Oui.

Al-Bukhari rapporte sur l’autorité d’Abu Hurairah que le prophète a dit, “Moïse[Musa] a discuté avec Adam. Le premier a dit au second :

C’est à cause de votre péché que les gens ont été privés d’habitation au Paradis et étaient destinés à la misère”. Adam répondit:’Vous aussi, Moïse, qu’Allah a choisi pour transmettre Son message et Son discours ! “Vous m’accusez d’une chose décrétée par Allah avant ma création ? Le Prophète a dit : ” Ainsi Adam a réfuté l’argument de Moïse. ‘”

Certains chercheurs soutiennent : La réponse d’Adam était un argument selon lequel on peut prendre un décret divin comme cause de malheur, mais pas pour désobéissance. Ibn Katheer marque des points : Si la réponse d’Adam concernant le blâme de Moïse était interprétée comme une justification pour commettre le péché à cause de ce qu’Allah a décrété sur l’homme, cela aurait été étendu à tous les pécheurs.

Par conséquent, il n’y aurait pas eu de représailles ni de pénalités prescrites à exécuter. Cela entraînera inévitablement d’horribles conséquences.

Quel paradis ?

Les exégètes du Coran diffèrent en ce qui concerne le Paradis dans lequel Adam a été admis, était-ce au ciel ou sur la terre ?

Selon l’opinion de la majorité des érudits, c’est le Jardin de la Demeure. Ceci est basé sur la signification superficielle des versets coraniques et des hadiths qui s’y rapportent, comme le dit Allah :

Et Nous dîmes: “Ô Adam, habite le Paradis toi et ton épouse, et nourrissez-vous-en de partout à votre guise; mais n’approchez pas de l’arbre que voici: sinon vous seriez du nombre des injustes”.

” [2:35]

et la parole de Moïse à Adam : “C’est à cause de votre péché que le peuple a été privé de demeurer au Paradis.

Dans le Saheeh Muslim, il est rapporté sur l’autorité d’Abu Hurairah que le prophète a dit,

Allah rassemblera les gens et les croyants se tiendront debout quand le Paradis sera amené près d’eux. Ils viendront vers Adam et diront : “Père, que le Paradis nous soit ouvert. Il dira : “Quelque chose vous a-t-il privé du Paradis, si ce n’est le péché de votre père ?”

C’est une preuve forte en faveur de l’opinion qui soutient que ce qui est destiné est le Jardin de la Demeure.

D’autres prétendent : Le paradis où habitait Adam n’est pas le paradis de l’éternité, parce qu’Adam n’avait pas le droit de manger d’un certain arbre, parce qu’il y dormait et en sortait, et parce que iblis y entraient, ce qui contredit l’hypothèse que c’est le jardin du repos. Pourtant, Allah sait ce qu’il y a de mieux.

[Imaam Ibn Kathir – Histoires des prophètes]

Laisser un commentaire