Article

Les disputes et les arguments suscitent l’inimitié

Dans les sessions, les forums et le dialogue, il est facile d’observer les personnes engagées dans des disputes, des débats et des disputes qui peuvent susciter la discorde et l’hostilité. C’est une caractéristique maléfique et incurable qui occupe beaucoup de gens.

Le conflit fait partie de la nature de l’homme !

Le Coran affirme clairement que l’homme est naturellement argumentatif, malgré les preuves, arguments, preuves, signes clairs et exemples variés qu’il voit. Allah dit : Et assurément, Nous avons déployé pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes d’exemples. L’homme cependant, est de tous les êtres le plus grand disputeur

وَلَقَدْ صَرَّفْنَا فِى هَٰذَا ٱلْقُرْءَانِ لِلنَّاسِ مِن كُلِّ مَثَلٍۢ ۚ وَكَانَ ٱلْإِنسَٰنُ أَكْثَرَ شَىْءٍۢ جَدَلًۭا

Deux types de différends :

Les différends sont soit mal aimés, soit louables. Ils peuvent être louables lorsqu’ils sont destinés à montrer la vérité, à diriger les autres ou à les appeler à la vérité. C’est ce qu’Allah a ordonné au Prophète d’adopter. Allah dit :

ٱدْعُ إِلَىٰ سَبِيلِ رَبِّكَ بِٱلْحِكْمَةِ وَٱلْمَوْعِظَةِ ٱلْحَسَنَةِ ۖ وَجَٰدِلْهُم بِٱلَّتِى هِىَ أَحْسَنُ ۚ إِنَّ رَبَّكَ هُوَ أَعْلَمُ بِمَن ضَلَّ عَن سَبِيلِهِۦ ۖ وَهُوَ أَعْلَمُ بِٱلْمُهْتَدِينَ

Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’égare de Son sentier et c’est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés.

وَلَا تُجَٰدِلُوٓا۟ أَهْلَ ٱلْكِتَٰبِ إِلَّا بِٱلَّتِى هِىَ أَحْسَنُ إِلَّا ٱلَّذِينَ ظَلَمُوا۟ مِنْهُمْ ۖ وَقُولُوٓا۟ ءَامَنَّا بِٱلَّذِىٓ أُنزِلَ إِلَيْنَا وَأُنزِلَ إِلَيْكُمْ وَإِلَٰهُنَا وَإِلَٰهُكُمْ وَٰحِدٌۭ وَنَحْنُ لَهُۥ مُسْلِمُونَ

Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre, sauf ceux d’entre eux qui sont injustes. Et dites: « Nous croyons en ce qu’on a fait descendre vers nous et descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre Dieu est le même, et c’est à Lui que nous nous soumettons. »

Abdullah Ibn’Abbas a débattu avec les Khawarij à l’époque de Ali Ibn Abi Talib conformément à l’ordre de ce dernier. Ibn Abbas et son père, les informèrent et les éduquèrent au-delà de l’excuse de l’ignorance pour ensuite y renoncer. En conséquence, beaucoup d’entre eux ont renoncé à leurs innovations religieuses. C’était un exemple d’argument louable qui aide à démontrer la vérité à l’aide de preuves corroborantes.

Un autre type de différend, qui fait l’objet de notre discussion, dépend du mensonge, et il revêt de nombreuses formes :

Dispute pour cacher la vérité

La dispute peut être utilisée pour supprimer la lumière de la vérité et pour distraire les gens de celle-ci. Allah dit :

ۗ وَإِنَّ ٱلشَّيَٰطِينَ لَيُوحُونَ إِلَىٰٓ أَوْلِيَآئِهِمْ لِيُجَٰدِلُوكُمْ ۖ وَإِنْ أَطَعْتُمُوهُمْ إِنَّكُمْ لَمُشْرِكُونَ

. Les diables inspirent à leurs alliés de disputer avec vous. Si vous leur obéissez, vous deviendrez certes des associateurs.

ۖ وَجَٰدَلُوا۟ بِٱلْبَٰطِلِ لِيُدْحِضُوا۟ بِهِ ٱلْحَقَّ فَأَخَذْتُهُمْ ۖ فَكَيْفَ كَانَ عِقَابِ

Et ils ont discuté de faux arguments pour rejeter la vérité. Alors Je les ai saisis. Et quelle punition fut la Mienne !

نْهُم مَّن يَسْتَمِعُ إِلَيْكَ ۖ وَجَعَلْنَا عَلَىٰ قُلُوبِهِمْ أَكِنَّةً أَن يَفْقَهُوهُ وَفِىٓ ءَاذَانِهِمْ وَقْرًۭا ۚ وَإِن يَرَوْا۟ كُلَّ ءَايَةٍۢ لَّا يُؤْمِنُوا۟ بِهَا ۚ حَتَّىٰٓ إِذَا جَآءُوكَ يُجَٰدِلُونَكَ يَقُولُ ٱلَّذِينَ كَفَرُوٓا۟ إِنْ هَٰذَآ إِلَّآ أَسَٰطِيرُ ٱلْأَوَّلِينَ

Il en est parmi eux qui viennent t’écouter, cependant que Nous avons entouré de voiles leurs cœurs, qui les empêchent de comprendre (le Coran), et dans leurs oreilles est une lourdeur. Quand même ils verraient toutes sortes de preuves, ils n’y croiraient pas. Et quand ils viennent disputer avec toi, ceux qui ne croient pas disent alors: « Ce ne sont que des légendes des anciens.»

L’arrogance est la motivation derrière ce genre de conflit – l’arrogance qui empêche les gens d’accepter la vérité et d’agir en conséquence. Allah dit :

56إِنَّ ٱلَّذِينَ يُجَٰدِلُونَ فِىٓ ءَايَٰتِ ٱللَّهِ بِغَيْرِ سُلْطَٰنٍ أَتَىٰهُمْ ۙ إِن فِى صُدُورِهِمْ إِلَّا كِبْرٌۭ مَّا هُم بِبَٰلِغِيهِ ۚفَٱسْتَعِذْ بِٱللَّهِ ۖ إِنَّهُۥ هُوَ ٱلسَّمِيعُ ٱلْبَصِيرُ

Ceux qui discutent sur les versets d’Allah sans qu’aucune preuve ne leur soit venue, n’ont dans leur poitrine qu’orgueil. Ils n’atteindront pas leur but. Implore donc la protection d’Allah, car c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant.

Ce genre de dispute détruit, trompe, aveugle et rend perdants ceux qui la pratiquent le jour de la Résurrection. Allah dit :

وَمِنَ ٱلنَّاسِ مَن يُجَٰدِلُ فِى ٱللَّهِ بِغَيْرِ عِلْمٍۢ وَيَتَّبِعُ كُلَّ شَيْطَٰنٍۢ مَّرِيدٍۢ

Et il y a des gens qui discutent au sujet d’Allah sans aucune science, et qui suivent tout diable rebelle. 

4كُتِبَ عَلَيْهِ أَنَّهُۥ مَن تَوَلَّاهُ فَأَنَّهُۥ يُضِلُّهُۥ وَيَهْدِيهِ إِلَىٰ عَذَابِ ٱلسَّعِيرِ

Il a été prescrit à l’égard de ce dernier qu’il égarera quiconque le prendra pour maître, et qu’il le guidera vers le châtiment de la fournaise.

وَمِنَ ٱلنَّاسِ مَن يُجَٰدِلُ فِى ٱللَّهِ بِغَيْرِ عِلْمٍۢ وَلَا هُدًۭى وَلَا كِتَٰبٍۢ مُّنِيرٍۢ

Or, il y a des gens qui discutent au sujet d’Allah sans aucune science, ni guide, ni Livre pour les éclairer, 

9ثَانِىَ عِطْفِهِۦ لِيُضِلَّ عَن سَبِيلِ ٱللَّهِ ۖ لَهُۥ فِى ٱلدُّنْيَا خِزْىٌۭ ۖ وَنُذِيقُهُۥ يَوْمَ ٱلْقِيَٰمَةِ عَذَابَ ٱلْحَرِيقِ

affichant une attitude orgueilleuse pour égarer les gens du sentier d’Allah. A lui l’ignominie ici-bas; et Nous Lui ferons goûter le Jour de la Résurrection, le châtiment de la fournaise.

Dispute dans le fait de montrer son mérite et de rabaisser les autres !

C’est un grand mal que peu de gens parviennent à éviter. C’est l’habitude de beaucoup dans leurs interventions ainsi que dans leurs sessions et forums. Ce genre de conflit est provoqué par le sentiment de supériorité et d’intelligence d’une personne et par ses tentatives de déprécier les opinions des autres. C’est un signe de déviation. Le prophète Mohammed (saw) a dit : Personne ne s’est égaré après les conseils qu’il avait l’habitude de suivre, si ce n’est à cause de son engagement dans les disputes.” Puis il (saw ) récita le verset :

وَقَالُوٓا۟ ءَأَٰلِهَتُنَا خَيْرٌ أَمْ هُوَ ۚ مَا ضَرَبُوهُ لَكَ إِلَّا جَدَلًۢا ۚ بَلْ هُمْ قَوْمٌ خَصِمُونَ

en disant: « Nos dieux sont-ils meilleurs, ou bien lui ? » Ce n’est que par polémique qu’ils te le citent comme exemple. Ce sont plutôt des gens chicaniers

 [Ibn Maajah, Al-Albaani – Hasan]

Allah n’aime pas ce genre de gens.

Le Prophète (saw) dit : “La personne la plus détestée aux yeux d’Allah est la plus belliqueuse.” [Al-Bukhari]

Les gens qui construisent leurs arguments sur le mensonge s’exposent à la colère d’Allah le Puissant. Le Prophète (saw) dit :

“Si quelqu’un s’engage dans une dispute basée sur le mensonge alors qu’il sait que c’est faux, il encourt la colère d’Allah sur lui-même jusqu’à ce qu’il arrête.” [Abu Dawood, Al-Albani – Saheeh]

Sachant que ce genre de dispute est difficile à éviter pour les gens,

le Prophète (saw) a assuré à ceux qui l’abandonnent qu’ils recevraient ainsi une magnifique récompense ; Il (saw) dit : “Je garantis un palais à la périphérie du paradis à un homme qui évite les querelles, même s’il a raison.” [Abu Dawood, Al-Albani – Hasan]

Ces gens sont en grand danger, et leur attitude indique une déviation dans leur cœur. Allah dit : “C’est Lui qui vous a fait descendre le Livre, (Ô Mohammed). Il y a en lui des versets précis – ils sont le fondement du Livre – et d’autres non spécifiques. Quant à ceux dont le cœur est dévoyé, ils suivront ce qui n’est pas spécifique, cherchant la discorde et cherchant une interprétation (qui leur convient). Et personne ne connaît son interprétation, si ce n’est Allah. Mais ceux qui sont fermes dans la connaissance disent : “Nous y croyons. Tout vient de notre Seigneur.” Et personne ne sera rappelé à personne, sauf ceux de la compréhension.” Le Prophète (saw) lut ce verset et dit à l’une de ses femmes : “O’Aaa’ishah, quand vous verrez ceux qui contestent le Coran, assurez-vous qu’ils sont bien ceux qu’Allah a choisis ici ; alors méfiez-vous d’eux.” [Ibn Majah, Al-Albani – Saheeh]

Les disputes font que les gens perdent en bien !

Ce genre de différend entraîne la perte du bien. Ubadah Ibn As-Samit a dit : “Le Prophète (scies) est sorti une fois pour nous informer de la (date de la) nuit d’Al-Qadr. Cependant, une querelle a eu lieu entre deux hommes musulmans. Le Prophète (scies) a dit :

” Je suis venu vous informer de (la date de) la Nuit d’Al-Qadr, mais à cause de la querelle qui a eu lieu entre ces deux dates, sa connaissance a été retirée, et c’est peut-être mieux pour vous. Cherchez-le dans les septième, neuvième et cinquième (des dix dernières nuits du mois de Ramadaan).”” [Al-Bukhari]

Comme elle conduit à la perte d’actes de culte du bien et du mal, de tels litiges ont été déclarés inadmissibles. Allah dit : ٱلْحَجُّ أَشْهُرٌۭ مَّعْلُومَٰتٌۭ ۚ فَمَن فَرَضَ فِيهِنَّ ٱلْحَجَّ فَلَا رَفَثَ وَلَا فُسُوقَ وَلَا جِدَالَ فِى ٱلْحَجِّ ۗ وَمَا تَفْعَلُوا۟ مِنْ خَيْرٍۢ يَعْلَمْهُ ٱللَّهُ ۗ وَتَزَوَّدُوا۟ فَإِنَّ خَيْرَ ٱلزَّادِ ٱلتَّقْوَىٰ ۚ وَٱتَّقُونِ يَٰٓأُو۟لِى ٱلْأَلْبَٰبِ

Le pèlerinage a lieu dans des mois connus. Si l’on se décide de l’accomplir, alors point de rapport sexuel, point de perversité, point de dispute pendant le pèlerinage. Et le bien que vous faites, Allah le sait. Et prenez vos provisions; mais vraiment la meilleure provision est la piété. Et redoutez-Moi, Ô doués d’intelligence !

Cette forme de conflit cause de la rancune et de l’inimitié parmi les gens.

Contestation pour usurpation des droits d’autrui

La forme la plus méchante de toutes est de contester pour usurper les droits des autres. Le Prophète (saw) dit :

“Je ne suis qu’un être humain, et vous (les parties en conflit) venez à moi avec vos cas. Quelqu’un peut présenter son cas avec éloquence et de façon plus convaincante qu’un autre. Je donne mon verdict d’après ce que j’entends. Si jamais je juge (par erreur) et donne le droit d’un frère à son autre (frère), alors il (ce dernier) ne doit pas le prendre, car Je ne lui donne qu’un morceau du Feu.” [Al-Bukhari]

Une personne de Hadhramawt et une autre de Kindah vinrent une fois au Prophète (saw). Celui qui vint d’Hadhramawt dit

“Ô Messager d’Allah, cet homme s’est approprié un pays qui appartenait à mon père.” Celui qui est venu de Kinda dit : “Le pays est à moi et il est en ma possession. Je le cultive et il n’en a pas le droit.” Le Messager (saw) dit à l’Hadhramite : “Avez-vous des preuves[à l’appui] ?” Il a répondu par la négative. Le Prophète (saw) dit : “Votre cas sera alors tranché par son serment.” L’Hadhramite dit : “Ô Messager d’Allah, il est un menteur, il ne se soucie pas de ce qu’il jure et n’a aucun égard pour rien.” Le Prophète (saw) remarqua : “Vous n’avez pas le droit de lui demander quoi que ce soit d’autre que ce que vous avez dit.” L’homme de Kindah s’est alors mis en route pour prêter serment. Quand il est parti, le Messager (saw) a dit : “S’il a prêté serment sur sa propriété de la consommer injustement, il rencontrera certainement Allah pendant qu’Il se détourne de lui.” [Al-Bukhari]

Les justes prédécesseurs ont mis en garde contre les différends :

Comme les différends fondés sur le mensonge ou non fondés sur des preuves entraînent de tels préjudices, le juste nous a mis en garde contre les différends et nous a conseillé de les éviter. Voici quelques-unes des citations rapportées à cet égard.

Le prophète Sulayman dit à l’un de ses fils “Évitez les querelles, car elles ne servent pas à grand-chose, et elles suscitent l’inimitié entre frères.”

Ibn Abbas et son père ont dit : “Quel péché que d’être en conflit.”

Al-Awza’i a dit : “Si Allah veut que le mal arrive à certaines personnes, Il les maintient dans une dispute continuelle et les fait cesser de faire (de bonnes actions)”.

Muhammad Ibn Husayn Ibn’Ali a dit : “Le conflit efface la religion et engendre l’hostilité entre les gens.”

Abdullah Ibn Al-Hasan Ibn Al-Husayn s’est fait demander : “Que pensez-vous de la dispute ?” Il répondit : “Cela gâche une vieille amitié et rompt des relations solides. C’est à tout le moins un moyen d’écraser les autres dans l’argumentation, ce qui est la cause la plus forte de la rupture des relations.”

Ash-Shafi’i a dit : “Les querelles religieuses endurcissent les cœurs et provoquent la rancune.”

Dans le passé, il était dit : “Ne discutez ni avec une personne indulgente ni avec une personne insensée – la première vous vaincra et la seconde vous fera du mal”.

Laisser un commentaire