Article

Les musulmans chinois se demandent pourquoi ils sont interdits d’acheter du sucre

Les autorités de la Région autonome ouïghoure du Xinjiang de Chine ont compliqué davantage la vie de la population musulmane ouïghoure – maintenant les musulmans ouïghoure ne peuvent plus acheter de sucre sans l’autorisation de la police.

L’immigrant qui a quitté la Chine en raison de l’impossibilité de continuer à vivre et à travailler dans le Xinjiang a parlé de cette innovation dans une conversation avec RFA, rapporte IslamNews. La femme gardait sa propre boulangerie, mais elle a été obligée de la fermer parce qu’elle n’était pas en mesure d’acheter le sucre en quantité suffisante.

Selon la source, pour l’achat de sucre, chaque acheteur doit présenter un passeport et un cachet de police. En même temps, loin de tout musulman ouïghour se voit délivrer un tel certificat – en particulier, le sucre ne peut pas être vu par tous ceux dont les parents sont dans des “camps de rééducation” ou qui sont sur la liste “noire” des agents de sécurité. Mais ceux qui ont un tel certificat ne vendent que quelques centaines de grammes de sucre raffiné.

Les habitants ouïghours se demandent pourquoi les autorités chinoises veulent limiter leur consommation de sucre. Des spéculations distinctes apparaissent dans les réseaux sociaux selon lesquelles le sucre peut être utilisé dans la fabrication d’explosifs, et le gouvernement chinois associe directement les Ouïghours musulmans au terrorisme et, pour cette raison, leur interdit d’acheter ces aliments.

Laisser un commentaire