Article

Que faire en période de crise et de division ?

Que faire en période de crise et de division ?

S’agit-il des temps auxquels il est fait référence dans le Hadith du Messager (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui), selon lesquels, quand un Sahaabah lui demanda : “Que dois-je faire quand il y a trop de fitnah et de division”, il répondit : “Reste loin du peuple, et reste dans ta maison” ? A al-Saheeh, à Kitaab al-Fitan, Baab Kayf al-Haal idha lam yakun khaleefah, il y a un hadith qui dit que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) leur a dit de se retirer des gens quand les calamités frappent, et il dit, “… même si vous devez mordre à la racine d’un arbre.” Expliquez-nous ce hadith et dites-nous ce que les érudits en ont dit.

Loué soit Allah.

Dans al-Saheehayn et ailleurs – et cette version a été racontée par al-Bukhaari – il est rapporté d’Abu Idrees al-Khawlaani qu’il a entendu Hudhayfah ibn al-Yamaan dire : “Les gens interrogeaient le Messager d’Allah (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) sur les bonnes choses, mais j’avais l’habitude de l’interroger sur les mauvaises choses, craignant que je ne vive pour voir de telles choses. J’ai dit:’Ô Messager d’Allah, nous étions dans un état d’ignorance (jaahiliyyyah) et de mal, puis Allah nous a envoyé ce bien (c’est-à-dire l’Islam). “Y aura-t-il du mal après ce bien ?” dit-il, “Oui. J’ai dit : “Y aura-t-il du bien après ce mal ?” dit-il, “Oui, mais il sera corrompu. J’ai dit : “Comment sera-t-il corrompu ? Il a dit : ” (Il y aura) des gens qui guideront les autres d’une manière qui n’est pas conforme à mes conseils. Vous approuverez certains de leurs actes et désapprouverez d’autres. J’ai dit : Y aura-t-il du mal après ce bien ? dit-il, il y aura des gens aux portes de l’Enfer, et quiconque répondra à leur appel, ils les jetteront dedans (le Feu)”. J’ai dit : “Ô Messager d’Allah, décris-les-nous. Il a dit : ” Ils seront de chez nous et parleront notre langue “. J’ai dit : “Que m’ordonnez-vous de faire si je vis pour voir une telle chose ?” dit-il, “Adhérez à la jamaaa’ah (groupe, communauté) des musulmans et de leur imaam (chef). J’ai demandé : “Et s’il n’y avait pas de jamaaa’ah et de chef ? Il a dit : “Alors, éloignez-vous de tous ces groupes, même si vous devez mordre (manger) les racines d’un arbre jusqu’à ce que la mort vous emporte alors que vous êtes dans cet état”.

Le temps ne se réfère pas à cette période particulière dans laquelle nous vivons ; c’est une idée générale qui peut se référer à n’importe quel temps et lieu, depuis l’époque de la fitnah et de la rébellion contre’Uthmaan (qu’Allah soit satisfait de lui) au temps du Sahaabah (qu’Allah soit satisfait de eux tous), et dans l’au-delà.

Ce que l’on entend par s’éloigner ou se retirer des gens au moment de la division est ce qui a été mentionné par al-Haafiz ibn Hajar (qu’Allah ait pitié de lui) dans al-Fath, narrant d’al-Tabari, qui disait : quand le peuple n’a pas d’imaam (chef) et se sépare en secte et partis, ne suivez aucun de ces groupes ; restez loin de tous si possible, de peur qu’on ne tombe dans le mal. Quand il y a un jamaaa’ah qui suit vraiment la Voie Droite, alors vous devez les rejoindre et aider à augmenter leur nombre, et coopérer avec eux en vérité, parce que dans ce cas ce groupe constitue le jamaaa’ah des musulmans pour cet homme dans ce lieu.

Et Allah est la source de la force. Qu’Allah bénisse notre prophète Mohammed, sa famille et ses compagnons et leur accorde la paix.

Laisser un commentaire