Articlevidéo

VIDEO : Un musulman tunisien implore Allah émotionnellement pour sa mère malade à la télévision en direct.

Si vous êtes une mère malade et que votre jeune enfant vous supplie de vous aider en vous donnant un organe, que feriez-vous ?

C’est une situation extrêmement difficile, car aucune mère ne voudrait perturber la santé de son enfant, mais en même temps, aucune mère ne voudrait laisser passer la chance de pouvoir vivre un peu plus longtemps avec ses enfants.

Dans une émission de télévision émouvante, un jeune Tunisien nommé Ali Borni est apparu avec sa mère dans une émission de télévision arabe pour la supplier de prendre son rein, après avoir appris qu’elle souffrait d’une maladie rénale.

La Mère a seulement accepté d’apparaître dans l’émission en pensant qu’elle allait rencontrer son fils aîné qui vivait à l’étranger. Mais son fils Ali l’avait amenée dans l’émission pour la persuader d’accepter son rein !

Comme on peut le voir dans la vidéo touchante, Ali a fait fondre le cœur de millions de personnes en demandant à sa chère mère de recevoir le rein de son propre fils.

En fin de compte. A cause des supplications et des pleurs de son fils, elle a accepté de prendre son rein.


Dans le Coran, Allah a ordonné le bon traitement des parents et souligné l’importance d’être obéissant et dévoué envers eux. La bonté envers les parents est même associée à l’aspect le plus important de l’islam, l’adoration de Dieu seul.

 Et ton Seigneur a décrété: « N’adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère: si l’un d’eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point: « Fi ! » et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses.

۞ وَقَضَىٰ رَبُّكَ أَلَّا تَعْبُدُوٓا۟ إِلَّآ إِيَّاهُ وَبِٱلْوَٰلِدَيْنِ إِحْسَٰنًا ۚ إِمَّا يَبْلُغَنَّ عِندَكَ ٱلْكِبَرَ أَحَدُهُمَآ أَوْ كِلَاهُمَا فَلَا تَقُل لَّهُمَآ أُفٍّۢ وَلَا تَنْهَرْهُمَا وَقُل لَّهُمَا قَوْلًۭا كَرِيمًۭا

Wa Qađá Rabbuka ‘Allā Ta`budū ‘Illā ‘Īyāhu Wa Bil-Wālidayni ‘Iĥsānāan ‘Immā Yablughanna `Indaka Al-Kibara ‘Aĥaduhumā ‘Aw Kilāhumā Falā Taqul Lahumā ‘Uffin Wa Lā Tanharhumā Wa Qul Lahumā Qawlāan Karīmāan

Laisser un commentaire